About this project

Selon l'UNICEF, Madagascar est le 3ème pire pays au monde dans l'utilisation de sources d'eau non améliorée. De plus, seulement 36% de la population rurale ont accès à des sources d'eau potable. Ce qui entraîne des problèmes sanitaires majeurs car il a été prouvé que dans 88% des cas, les décès dus à la diarrhée sont associés à l'eau insalubre. A Madagascar, la diarrhée est la troisième cause principale de décès selon le Ministère de la santé. Les enfants de moins de 5 ans en sont les principales victimes, avec près de 51% souffrant de diarrhée aiguë.

Face à cette situation, TIHARY, une association malgache dirigée par des jeunes de 22 à 30 ans, a décidé d'agir dans le village d'Andranovaky, Madagascar. En effet, d'après l'évaluation préliminaire, l'équipe a noté que les ménages résidant dans ce village ont longtemps été exposés à des risques sanitaires à cause de la consommation d’eau non potable. Les jeunes de l’association TIHARY propose alors l’Action intitulée “EAu’SYTECH” ou Easy Technology for water purification. Le principal objectif de l’Action est d'améliorer la qualité de l'eau dans la zone cible afin qu'elle puisse être consommée et utilisée sans risque. À cette fin, le projet va promouvoir l'utilisation d’une technologie simplifiée en utilisant un filtre à eau artisanal selon le système Berkey.

Les principales activités du projet sont : (1) analyse de la qualité de l'eau avant et après filtre dans un laboratoire reconnu ; (2) identification d’un pool de jeunes volontaires issus de la communauté cible ; (3) renforcement de capacité du pool de jeunes sur les risques liés à l'eau et sur la fabrication du dispositif de filtre à eau artisanal ; (4) sensibilisation des communautés sur les risques liés à l'eau et sur l’importance de l’utilisation du filtre ; (5) conduite de recherches pour la conception de nouveaux prototypes de filtres à eau.

L’approche du  projet dans sa mise en oeuvre passera ainsi par la constitution d’un pool de jeunes volontaires issus de la communauté locale cible. Ces jeunes vont bénéficier de renforcement de capacité et animeront la plupart des activités du projet. Le budget total du projet est de 3500 € et les activités seront réalisées d’août à novembre 2020.

Le projet EAu’SYTECH sera mis en oeuvre par les 8 membres de TIHARY, dont la majorité a déjà été impliqué dans la gestion, la mise en oeuvre et l’évaluation de projet de développement.

Goals and Objectives

L’objectif général du projet est d'accroître l’accès à l’eau potable dans le village  d’Andranovaky, “fokontany” Behitsy,  de la Commune d’Ambohimangakely.

Son objectif spécifique est d'accroître l’utilisation des filtres artisanaux simplifiés au sein des ménages à faible revenus du quartier à travers l’engagement des jeunes.

Cette Action veut contribuer à la réalisation des Objectifs de Développement Durable suivants :

ODD3 : Bonne santé et Bien-être

ODD6 : Eau Propre et Assainissement

ODD13 : Mesures relatives à la lutte contre les Changements climatiques

ODD17 : Partenariat pour la réalisation des objectifs

Par rapport à la situation de la zone d’intervention, les grandes lignes d’activités ont été tirées d’une part des recommandations émises par le document “Un Paris pour l’eau”, et d’autre part par les représentants des communautés, les autorités locales et les personnels de santé consultés durant la phase de conception.  Parmi ces recommandations figurent : i) éducation des jeunes générations aux gestes leur permettant d’acquérir les bons réflexes et de protéger leur santé de manière préventive ; ii) vulgarisation des technologies simples et peu coûteuses pour rendre l’eau potable.

Les bénéficiaires directs du projet sont :

-20 jeunes devenus agent-diffuseurs qui auront acquis des compétences en termes de confection de filtre à eau d’une part, et d’autre part en conduite de sensibilisation de masse.

-200 ménages ruraux à faible revenus, qui d’ici la fin du projet seront en mesure de confectionner leur propre filtres à eau grâce à l’appui technique des jeunes de TIHARY et du quartier.

De façon indirecte, l’ensemble de  population de la Commune rurale d’Ambohimangakely pourront bénéficier du projet d’une part par une prise de connaissance de la technique grâce à l’effet tache d’huile de l’adoption de ces filtres par les ménages et d’autre part par la diminution des cas de maladies d’origine hydrique.

La facilité de la technique diffusée, la proximité des matériaux utilisés et enfin l’implication de la jeunesse locale dans le processus sont les facteurs clés de réussite de cette initiative mais aussi l’assurance que la technique pourra facilement être reproduite n’importe où et à grande échelle, aussi bien en milieu urbain que rural.

Quant à la durabilité du projet, le pool de jeunes volontaires et agent-diffuseurs, qui sont des habitants du quartier vont assurer la diffusion de la technique et l’assistance technique même au-delà du projet. Grâce à cette approche de partenariat avec les jeunes et les autorités locales, l’appropriation des techniques par les habitants est davantage assurée.

Expected result

Les 04 résultats attendus du projet sont :

-Les Jeunes du village d’Andranovaky sont engagés dans les actions de sensibilisation sur les maladies d’origine hydrique et sur la qualité de l’eau utilisée par les ménages;

-Les jeunes du village  d’Andranovaky sont les promoteurs des filtres artisanaux simplifiés à usage domestique et fabriqués à partir des matériaux et récipients disponibles localement;

-Des nouveaux prototypes de filtres, type Berkey, conçu à partir de récipients uniques et volumineux sont développés par les jeunes de l’association et du quartier;

-Le projet est implémenté en suivant les normes de santé et en collaboration avec les parties prenantes locales, avec application du principe de « DO NO HARM ».

Les principales activités du projet sont :

-Conduite d’ analyses microbiologique et chimique de l’eau de la source chez Institut Pasteur de Madagascar:  la comparaison des résultats d’analyse (eau filtré et non filtré) serviront à donner une base scientifique pour les actions de sensibilisation des jeunes, et aussi pour encourager les autorités locales à adopter des mesures pour l’accès à l’eau potable.

-Pré-formation de 40 jeunes du quartier en vue de l’identification de 20 jeunes agent-diffuseurs : Cette activité est nécessaire car TIHARY veut faire ressortir 20 des plus dynamiques et des plus engagées des 40 jeunes initialement sélectionnés avec la participation des autorités locales.

-Renforcement de capacités de 20 jeunes agent-diffuseurs, chargés de la sensibilisation de la population et la démonstration sur la confection des variétés de filtres : Les jeunes vont bénéficier de séries de formations et des ateliers de confection de filtres et simulation de sensibilisation. Cette phase est cruciale pour assurer la durabilité des acquis de ces jeunes qui seront vus comme les « techniciens de proximité » par les habitants.

-Sensibilisation des ménages du quartier sur les risques sanitaires liés à l’eau et organisation des séances de démonstration du montage du filtre sur les divers récipients disponibles localement notamment les seaux, des boites de lait vide, des bouteilles, etc . Pour appuyer l’appropriation des techniques, ces jeunes seront dotés de quelques prototypes.

-Activités de recherches pour le développement d’autres prototypes de filtre avec d’autres récipients uniques et plus volumineux engageant la participation de ces jeunes. Ces récipients pourront être des fûts, des réservoirs d’eau qui pourront atteindre encore plus de ménages.

Sustainable Development Goals
03. Good health and well-being 06. Clean water and sanitation 13. Climate action 17. Partnerships for the goals
Partners
About me / organisation
Association TIHARY

TIHARY est un groupement de jeunes devenu association de droit Malagasy en 2020. Le But de l’association est de i) Agir pour la lutte pour la paix, le bien-être et une vie décente pour tous, surtout les groupes vulnérables ii) Amener les jeunes à être des influenceurs et des acteurs du développement. Pour atteindre ce but, TIHARY se fixe les objectifs suivants :
· Promouvoir la responsabilité citoyenne environnementale pour des fins de protection durable de l’environnement ;
· Promouvoir le développement durable et contribuer à la lutte contre le changement climatique ;
· Agir pour l’accès à une vie décente et responsable pour tous, surtout pour les enfants et les jeunes ;
· Promouvoir l’art et la culture en faveur des objectifs susmentionnées.
Les Actions de TIHARY contribuent à la réalisation des ODD suivants : 1, 3, 5, 6, 7, 8, 10, 11, 12, 13, 15, 16 et 17.
L’association est actuellement composée de 08 jeunes de 22 à 30 ans issus de plusieurs parcours académiques et jugées complémentaires. Erick (29 ans) notre président est un Ingénieur Agronome qui travaille actuellement comme spécialiste en Énergie et Éducation environnementale au sein d’un cabinet. Rindra (30 ans, doctorant en Sciences agronomiques et environnementales, en préparation de soutenance de thèse), Martina (30 ans) et Anja (26 ans) sont des ingénieurs en Foresterie et Environnement. Fenitra (29 ans) a une maîtrise en Economie et Etudes d’Impact Environnemental. Andritiana (22 ans) est en train de finir ces études en Aménagement du territoire et Environnement. Marcellito (30 ans) travaille dans le domaine de la communication depuis 6 années et Tsiory (27 ans) possède 5 ans d’expériences dans les domaines de la logistique et l’entreprenariat.
Cinq d’entre nous ont des expériences de plus de 3 ans en implémentation de projets sur les thématiques de l’Environnement, la Sécurité Alimentaire, l’Assainissement et aussi la consolidation de la paix, en tant que Chef de Projet, Coordinateur Technique, Responsable Suivi-Evaluation et Évaluateur.

Website