La jeunesse mondiale passe à l’action 2e édition : 9 projets sélectionnés

0 Commentaires

En juin 2021, le Secrétariat international à l’eau (SIE) a lancé l’appel à projets La jeunesse mondiale passe à l’action 2e édition. Nous sommes heureux d’annoncer que 211 projets ont été soumis par des jeunes provenant de plus de 70 pays, dont plus de 50 % sont menés par des jeunes femmes. Cette réponse montre le besoin croissant de mécanismes de financement innovants pour les jeunes leaders dans le secteur de l’eau et du climat. Partout dans le monde, les jeunes se mobilisent et mettent en œuvre des solutions créatives pour construire un avenir durable pour leurs communautés.

Au cours de la dernière année, la pandémie de COVID-19 a mis en évidence les inégalités dans le monde entier en ce qui concerne l’accès à l’eau, à l’assainissement et aux services d’hygiène ainsi que les difficultés pour les populations vulnérables à répondre à une urgence sanitaire mondiale.

Cet appel à projets a été conçu pour identifier, encourager et soutenir l’engagement des jeunes lié à la gestion des ressources en eau et à l’adaptation aux changements climatiques. Plus précisément, il vise à soutenir les initiatives concernant l’eau et la santé, l’eau et l’agriculture, les risques liés à l’eau et le partage de l’eau en vue de la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) 6 et 13.

Projets sélectionnés

Dans le cadre de la 2e édition de l’appel à projets La jeunesse mondiale passe à l’action, 9 projets développés par des jeunes venant de 9 pays différents ont été sélectionnés par notre jury pour recevoir un soutien financier et technique. Plus de la moitié des projets sélectionnés sont menés par des jeunes femmes et tous sont directement ou indirectement liés à la thématique de l’eau et de la santé. Le jury pour cet appel à projets était composé de personnalités inspirantes et jeunes leaders dans le secteur de l’eau :Thierry Vatin (Directeur général, Agence de l’eau Artois PIcardie), Sonja Behmel (member du conseil d’administration, Secrétariat international de l’eau), Gideon Commey (Finaliste, La jeunesse mondiale passe à l’action 1e édition), Hycinth Banseka (Coordinateur régional, Global Water Partnership), Lyazzat Syrlybayeva (Co-coordonatrice régional, Central Asia Youth for Water), Joyce Mendez (Co-fondatrice, Paraguayan Youth Network for Water) and Brianna Huber (Fondatrice et  directrice exécutive, Her2O).

1- Cameroun: Assurer l’accès aux ressources en eau potable 

Leader du projet: New Generation for Christ

Ce projet vise à améliorer la santé et le niveau de vie de la communauté Barombi Kang en améliorant leur accès aux ressources en eau potable. Des technologies simples et peu coûteuses sont utilisées afin de répondre à la pénurie d’eau et aux problèmes de qualité de l’eau auxquelles fait face la communauté.

Projet Assurer l’accès aux ressources en eau potable

2- Tanzanie: Un environnement sain pour une meilleure éducation

Leader du projet: Arena Recycling Industry  

L’objectif principal de l’initiative ‘’Un environnement sain pour une meilleure éducation’’ est d’éduquer la communauté et d’améliorer la santé, l’assainissement et la qualité de l’eau de la communauté grâce à la gestion des déchets plastiques. Pour ce faire, cette équipe de jeune a conçu un projet qui consiste à transformer les déchets plastiques en éco-briques. Les briques produites seront utilisées pour la construction d’une toilette et d’un réservoir d’eau à l’école primaire de Buza. Durant sa mise en œuvre, le projet formera directement 20 femmes de la communauté dans le secteur du recyclage.

Leaders du projet Un environnement sain pour une meilleure éducation

 3- Nigéria: Solutions WASH pour améliorer l’accès aux services obstétriques de base pour les femmes enceintes dans les communautés rurales de l’État d’Imo

Leader du projet: Hossana Chinonyerem-Oleru

Ce projet de plaidoyer vise à réduire le taux de mortalité maternelle dans les communautés rurales de l’État d’Imo en améliorant le patronage des PHCC pour l’adoption de services obstétriques de base de qualité par les femmes enceintes. Plus précisément, il vise à faire en sorte que l’eau courante propre soit fournie dans les PHCC et soit utilisée pour améliorer les pratiques d’assainissement et d’hygiène.

 4- Bénin: CAMP WASH USAV

Leader du projet: ONG UN SAMEDI AU VILLAGE

ONG UN SAMEDI AU VILLAGE organisera un CAMP WASH pour 30 organisations gérées par des jeunes afin de renforcer leurs capacités sur les défis et les solutions liés au WASH dans leur région. La moitié des bénéficiaires sont des femmes. L’objectif général de l’initiative est de contribuer à la réduction des maladies d’origine hydrique dans les communautés béninoises. Former les jeunes leaders de ces organisations permet d’assurer la durabilité du projet: l’organisation bénéficiaire deviendra un canal fiable pour la circulation de l’information et le maintien des leçons apprises.

Projet CAMP WASH USAV

 5- Sri Lanka: Bindu – Drops

Leader du projet: Today for Tomorrow

Le projet vise à fournir un accès à l’eau potable à 20 ménages du village de Puttalam en les connectant à un système d’approvisionnement en eau fiable et en mettant en place 2 réservoirs de collecte des eaux de pluie afin de générer une nouvelle source d’eau pour le jardinage domestique. Il y aura de nombreux avantages pour la communauté tels qu’une augmentation des la production agricole, une meilleure santé pour les villageois et une diminution du temps consacré à aller chercher de l’eau pour les femmes et les enfants.

Priojet Bindu – Drops

 6- Colombie: Proyecto Madre Tierra

Leader du projet: Corporacion para el desarrollo humano y social facilitar 

Ce projet vise à réduire les risques de contamination liés au changement climatique de la source d’eau utilisée pour la consommation domestique en formant et en autonomisant 20 jeunes femmes autochtones de la communauté de Senú Nuevo Carivia (CISNC) en matière de leadership, de protection de l’eau et de restauration écologique ainsi qu’en les munissant de stratégies d’adaptation basées sur les changements climatique et les écosystèmes. À la fin du projet, 1200 arbres d’espèces endémiques seront plantés sur 3 hectares dans la réserve naturelle de La Praderato afin d’atténuer les risques de contamination de l’eau du ruisseau El Corcobao.

Projet Proyecto Madre Tierra

 7- Venezuela: Un Hogar Potable

Leader du projet: Organización Venezolana de Jóvenes para las Naciones Unidas (OVJNU)

Ce projet améliorera le niveau de vie de 100 familles des communautés vulnérables des municipalités de San Cristóbal et de Junín en leur offrant une formation technique et un mentorat concernant la construction et la commercialisation de filtres à sable biologiques. Le projet portera principalement sur l’autonomisation des mères de famille. Ce programme améliorera la qualité de l’eau destinée à la consommation humaine et offrira une occasion d’affaire aux bénéficiaires, assurant en même temps la durabilité du projet.

Projet Un Hogar Potable

 8– Kazakhstan: Les leaders de l’eau du Kazakhstan

Leader du projet: Aigerim Karibay

Ce projet s’attaque au faible intérêt des générations plus jeunes pour les emplois liés à l’eau en raison de leur manque de compréhension de la problématique et des possibilités de carrière liées à ce domaine. L’objectif du projet est de montrer aux futurs candidats et étudiants la variété des professions et des opportunités d’emploi dans différents domaines du secteur de l’eau. Pour ce faire, l’équipe organisera une campagne de sensibilisation dans les universités et les organisations et produira de courtes vidéos informatives à partager sur les réseaux sociaux.

 9– Ouzbékistan: Eau pure

Leader du projet: Bunyod Igamberdiev

L’objectif du projet est d’améliorer l’accès à de l’eau potable pour les ménages ruraux. Pour se faire, l’équipe du projet animera une série d’activités de formation et de sensibilisation sur l’importance de boire de l’eau potable à l’intention de 500 ménages de différentes régions du pays qui utilisent de l’eau importée. Aussi, environ 500 filtres à eau gratuits seront distribués aux bénéficiaires des formations. Une fois les activités terminées, une enquête et un suivi seront menés auprès des bénéficiaires.

Conclusion   

La mise en œuvre de ces initiatives a déjà commencé! Nous vous invitons à visiter les pages du projet pour en apprendre davantage au sujet de leur progression et de leur impact sur les communautés locales.

Cet appel à projets est rendu possible grâce à la collaboration et aux contributions financières de la  Direction du développement et de la coopération (DDC) de la Suisse, de l’Agence de l’eau Artois-Picardie (AEAP), du Global Water Partnership (GWP) et de Montréal International qui permettent aux jeunes du monde entier d’accéder à un soutien pour la mise en œuvre de projets innovants et créatifs.